Tag: 娱乐地图Delvin

Le Tour de France accusé de ne pas respecter le site du

first_imgLe Tour de France accusé de ne pas respecter le site du Cap FréhelL’association écologiste Bretagne Vivante accuse les organisateurs du Tour de France de ne pas respecter une zone protégée Natura 2000 au Cap Fréhel, où les cyclistes doivent arriver mercredi. L’organisation dénonce “la passivité de l’Etat” face à ce manquement aux obligations légales des organisateurs de la course.Le mercredi 6 juillet, les coureurs du Tour de France feront une étape au Cap Fréhel, dans les Côtes d’Armor. Mais “alors que le moindre organisateur d’une manifestation sportive est désormais tenu de produire une ‘évaluation d’incidence’ (étude des effets) dès lors qu’il regroupe plus de 1.000 personnes sur ou en bordure d’un site Natura 2000, la Société du Tour de France en est manifestement dispensée”, s’insurge l’association Bretagne Vivante dans un communiqué. En effet, l’organisation écologiste dénonce “la passivité de l’Etat face aux organisateurs du Tour de France qui ne respectent pas leurs obligations légales à l’égard de la zone Natura 2000 du Cap”.À lire aussiNatura 2000 : 76 nouveaux sites marins ajoutés au réseauD’après l’association, les organisateurs du Tour de France n’ont à aucun moment tenu compte des dommages environnementaux que pourrait causer le passage de la course au Cap Fréhel. “Aucune étude des effets de la manifestation sur la faune et les milieux n’a été menée et a fortiori aucune proposition n’a été faite pour les éviter, les minimiser ou les compenser” déplore Bretagne Vivante. Pour François de Beaulieu, administrateur de l’association dont les propos sont cités par le site du Télégramme, “c’est une anomalie complète. On va embêter une petite association mais une grosse organisation comme la société du Tour de France est au-dessus des lois”. Justement, l’hiver dernier, les organisateurs de la course avaient renoncé à faire étape à Châteaulin dans le Finistère, afin d’éviter les difficultés imposées dans les zones protégées du réseau Natura 2000. D’après M. Beaulieu, plusieurs de ces sites sont touchés par le Tour de France, et notamment par la “gestion du public qui piétine énormément des zones référencées comme fragiles”.Le 5 juillet 2011 à 18:26 • Maxime Lambertlast_img read more